top of page
visuel site 3.jpg

Non Loin D'ici

DE JOHN PATRICK SHANLEY

18 juin à la Maison du Parc à Carrouges
25 juin à Magny le Désert
27 juin à Sées


Du 7 au 29 juillet au Festival D'Avignon
à 11h50 au Théâtre des Gémeaux

 

non_loin_dici_shanley_bon visuel.jpg

Mis en scène de

Manuel OLINGER

Traduction de

Julie DELAURENTI

Avec

Pierre SANTINI

Grégori DERANGERE

Michèle SIMONNET

Julie DELAURENTI

non_loin_dici_shanley_3.jpg
non_loin_dici_shanley_1.jpg
non_loin_dici_shanley_2.jpg

Introduction

Créée à Broadway en 2014, la pièce a été nommée au Tony Award pour la Meilleure Pièce et l'acteur principal Peter Maloney a été récompensé par le Richard Seff Award du Meilleur Acteur. John Patrick Shanley, l'auteur de "Doute", "Eclair de Lune" et "Papillons de nuit",  récompensé plusieurs fois par les Oscars, Tony Award et Prix Pulitzer, nous propose ici une vraie comédie romantique au coeur de l'Irlande rurale.

 

 

Résumé

« Un Pagnol à l’Irlandaise »

Cette comédie dramatique raconte l’histoire de deux célibataires quarantenaires, Anthony et Rosemary.

Anthony a passé toute sa vie dans la ferme familiale, enfermé dans sa solitude. Rosemary, qui vit dans la ferme voisine depuis toujours, l’attend … laissant s’écouler les années éternellement.

Alors que le père d'Anthony menace de le déshériter et de vendre la ferme, le rêve de Rosemary s’effondre. Et si Anthony venait à s’envoler loin, loin d’ici ?...

 

Dans cette pièce, John Patrick Shanley propose une introspection, à la fois drôle et émouvante, sur nos rêves et nos désirs, enfouis sous la chape du déni et de la fuite. La remise en cause des certitudes et des peurs est douce et familière car l’histoire qui nous est présentée est à la fois proche et éloignée de notre quotidien.  On se rassure en se disant que c’est « non loin d’ici ».

 

Les personnages ressemblent à des archétypes qui, se fissurant, expriment une humanité touchante, comme dans une photo de Raymond Depardon. Ils transmettent un message d’espoir : il n’est jamais trop tard pour vivre librement. Mais pour cela il faut s’affranchir des atavismes familiaux… Et le plus tôt sera le mieux !

 

bottom of page